Mise en avant

Ils sont innocents

Léandre Boizeau et co-fondateur du magazine La BOUINOTTE (magazine du Berry publié chaque trimestre par l’association), président du comité de soutien pour la révision du procès Mis et Thiennot ; il est aussi conteur d’histoire locales.

            En 1980 paraît la première édition de ce récit traitant de l’affaire criminelle de Saint-Michel-en-Brenne (dans l’Indre) qui devient l’affaire Mis et Thiennot portée à l’écran et dans les journaux tant les accusés clament leur innocence et que cette histoire déchaine les passions : Mais, Thiennot et leurs camarades étaient-ils coupables ou victime d’une machination ?

Continuer la lecture de « Ils sont innocents »

Mise en avant

Aux Frontières de la philosophie : Sur le tragique

La définition du tragique par la présence d’une transcendance pour des êtres qui sont libres ou se croient libres a des conséquences importantes : D’abord, le tragique peut exprimer aussi bien la victoire de la liberté sur le destin que celle du destin sur la liberté. Gouhier invoque l’exemple de la Vie est un songe.

Continuer la lecture de « Aux Frontières de la philosophie : Sur le tragique »
Mise en avant

Féminité et regard au cinéma.

L’autrice et docteure en études cinématographiques Iris Brey a récemment théorisé la notion de « regard féminin » dans son ouvrage Le regard féminin. Une révolution à l’écran, paru en février 2020. La définissant comme une manière de filmer le corps des femmes comme des sujets en mouvements et non comme de simples objets de désir, Iris Brey, spécialiste du genre au cinéma, invite les spectateurs à questionner les images qu’ils reçoivent à l’écran et s’attache à déconstruire certains codes de la cinématographie traditionnelle. Cette dernière défend l’idée selon laquelle il est nécessaire de sortir d’une perspective voyeuriste, et de réapprendre à manier la caméra pour dépeindre au mieux les expériences vécues par les femmes. A travers de riches analyses filmiques, Iris Brey revalorise des films restés dans l’ombre qui font de l’expérience féminine une expérience que le spectateur peut partager et ressentir.

Continuer la lecture de « Féminité et regard au cinéma. »
Mise en avant

Les pouvoirs de la musique électronique comme véhicule narratif.

Les musiques électroniques prennent de nos jours une place sans précédent dans la création cinématographique. Elles trouvent leurs origines dans le Berlin Ouest des années 60, avant de se propager dans le monde par la suite. Symbole d’une génération en quête d’une nouvelle identité, elles font figure d’une révolution sur la manière de concevoir et de réfléchir la musique. Naturellement, elles finirent par envahir le cinéma et précisément celui de la ville de Los Angeles, nouvelle place forte de ce genre musical dans les années 80. Continuer la lecture de « Les pouvoirs de la musique électronique comme véhicule narratif. »

Mise en avant

Stratégies du cinéma iranien sous la censure de la République Islamique

De quelles manières les cinéastes Rakhshan Bani Etemad et Jafar Panahi expriment-ils un regard critique et singulier sur la réalité iranienne malgré la censure de la République Islamique ? .

Continuer la lecture de « Stratégies du cinéma iranien sous la censure de la République Islamique »

Mise en avant

Blog du master CTC – Université de Poitiers

L’objectif de ce blog est de fournir un aperçu concret du travail effectué dans le cadre du Master « Cinéma et théâtre contemporains » de l’Université de Poitiers.
Il doit notamment permettre aux étudiants et étudiantes qui suivent la formation :

Continuer la lecture de « Blog du master CTC – Université de Poitiers »

La conséquence narrative des numéros musicaux, sur scène et à l’écran

La comédie musicale ici est définie au sens large comme étant une une pièce de théâtre ou un film dans le lequel on retrouve plusieurs numéros musicaux, c’est-à-dire des moments de chant, de musique, de danse ou bien des trois.
Ces numéros musicaux peuvent être diégétiques ou non.

L’intérêt de cette recherche serait d’en définir leu conséquence narrative. C’est pour cela que je me pose la problématique suivante:
En quoi les numéros musicaux impactent-ils l’économie narrative d’une comédie musicale?

Continuer la lecture de « La conséquence narrative des numéros musicaux, sur scène et à l’écran »

La parole empêchée chez Béla Tarr

Ce travail de recherche propose d’analyser le statut de la parole dans l’œuvre du cinéaste hongrois Béla Tarr, à partir d’un corpus de deux de ses films : Les Harmonies Werckmeister (2000) et L’Homme de Londres (2007).

Béla Tarr est un cinéaste contemporain qui se distingue par son dispositif filmique particulièrement reconnaissable. Parmi les caractéristiques qui en sont les plus remarquables, l’attention accordée à la durée est sans doute celle que l’on retient le plus. C’est la raison pour laquelle le cinéaste est souvent associé à la tendance dite du slow cinema, du « cinéma contemplatif » ou – pour préférer une expression d’Antony Fiant – du cinéma contemporain soustractif[1]. Le théoricien désigne par là un cinéma faisant preuve d’un certain minimalisme tant au niveau de la dramaturgie, de la mise en scène, du jeu d’acteur, du montage, du son et donc de la parole.

Continuer la lecture de « La parole empêchée chez Béla Tarr »

La construction personnelle d’un individu à travers un film

Je pense orienter mon projet de mémoire vers un sujet qui touche le cinéma, l’humain et la psychologie.
Pour moi, la médiation culturelle, c’est d’essayer de transmettre une culture nouvelle tout en ayant conscience de la culture déjà acquise du public auquel on s’adresse. J’aimerais donc défendre le cinéma d’un point de vue humain en me demandant comment une personne peut-elle se construire à travers une œuvre cinématographique ? A quel point un film peut-il influencer la vie d’une personne ? Comment le public s’approprie-t-il une œuvre ? Pour traiter ce sujet, j’aimerais m’appuyer sur des films humains. Aujourd’hui encore, j’ai des difficultés à choisir des films pour mon corpus. L’idée serait de m’arrêter sur un ou deux films qui parlent de construction de soi et de développement personnel tels que Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, La Vie rêvée de Walter Mitty, Yes Man, Mange, Prie, Aime, etc … La notion d’identité, les ressentis et les émotions1. du spectateur seraient ainsi remis en question et cela m’intéresserait de travailler sur ces idées-là.

Orientations bibliographiques


Ouvrages

CHEDALEUX Delphine, JUAN Myriam, PILLARD Thomas, Dans l’intimité des publics : réceptions audiovisuelles et production de soi, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2020, 238 p.

CONDE Michel, Cinéma et fiction : essai sur la réception filmique, Paris, L’Harmattan, 2016, 359 p.

PLANTINGA Carl, SMITH Greg M., Passionate Views : Film, Cognition and Emotion, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1999, 301 p.

RENARD Caroline, « Émotion-Cinéma », Sylvie Coëllier dir. in Des Émotions dans les arts aujourd’hui, Marseille, Presses Universitaires d’Aix-Marseille, 2015, p. 45-60.


Articles

BOURDAA Mélanie, « Les fans studies en question : perspectives et enjeux », [en ligne], in Revue Française des Sciences de l’information et de la communication, n°7, 2015, consultable à l’adresse suivante: https://journals.openedition.org/rfsic/1644.

CAROLL Noël, « Movies, the Moral Emotions and Sympathy », in Midwest Studies in Philosophy, Vol. 34, n°1, 2010, p. 01-19.

FEAGIN Susan L., « Film Appreciation and Moral Insensitivity », in Midwest Studies in Philosophy, Vol. 34, n°1, 2010, p. 20-33.

FONTORBES Jean-Pascal, « La Mise en scène des identités par le film recherche », Mondes Sociaux Labex Structurations des mondes sociaux, s.num, 2014, 2p.

GAUT Berys, « Empathy and Identification in Cinema », in Midwest Studies in Philosophy, Vol. 34, n°1, 2010, p. 136-157.

LEGON Thomas, « Malentendus et désaccords sur le plaisir cinématographique : la réception de lycéens et apprentis au cinéma par les jeunes rhônalpins », in Agora débats-jeunesses, n°66, 2014, p.47-60.

PASQUIER Dominique, « La « Culture Populaire » à l’épreuve des débats sociologiques » in Hermès, La Revue, n°42, 2005, p. 60-69.

TKALEC Gordana, ŽIGO ROSANDA Iva, DOLINARA Žarka, « Film Reception by Means of New Media
or How the Film Escaped from the Cinema » in European Journal of Interdisciplinary Studies, Volume 3, Issue 2, janvier-avril 2017, p. 104-110.

Mémoire

HUON Erwan, La Déviance mentale au cinéma, Master 2 de Cinéma et Audiovisuel, sous la direction de Vincent Amiel, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2017, 125 p.

 

Gwenola Argant – 22102578 – Master 1 Cinéma et Théâtre Contemporains

  1. Renard Caroline (2015). []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search